Le blog de Donatien Lambert

Author: Donatien

Over-Graph : l’outil rêvé pour les CM

Amis community managers, je teste aujourd’hui pour vous Over-Graph. Il s’agit d’un outil web dédié à la gestion de vos profils social media et développé par la société 909c

Over-Graph : à quoi ça sert ?

Quand je vous parle de la gestion de vos profils social media, vous pensez sûrement à Hootsuite, Tweetdeck et compagnie. Over-Graph, c’est un peu plus que ça.

L’outil permet bien sûr de publier directement et de programmer des publications sur des pages Facebook, comptes Twitter, pages LinkedIn, chaînes YouTubes, etc… On peut également utiliser Over-Graph pour surveiller l’actualité et les statistiques de ces différents supports (avec Instagram en plus).

L’interface d’Over-Graph s’articule autour de trois axes : Diffuser, Répondre et Analyser.

over-graph-accueil

Diffuser : Gérer ses notifications sans se perdre

En tant que CM freelance, je gère des pages Facebook et comptes Twitter pour plusieurs clients et il m’arrive parfois d’avoir du mal à m’y retrouver dans ces profils à gérer. Over-Graph permet de créer des « sélections » de comptes. Je peux ainsi créer une sélection « Client 1 », « Client 2 » et pourquoi pas « Perso » afin de bien séparer les notifications et diffuser mon contenu au bon endroit, sur les bons profils sociaux.

La programmation des publications est également un sujet compliqué à gérer pour le CM. Les outils couvrent rarement toute la palette de réseaux nécessaires.

Over-Graph permet, non seulement, de programmer en même temps une publication Facebook et une publication Twitter (en l’adaptant à chacun des formats spécifiques) mais surtout de prédire l’engagement que cette publication recevra en fonction de l’heure de publication, grâce un algorithme très développé.

Découvrez la prévision de l’engagement.

Répondre simplement et partout

Mais ce n’est pas tout. On peut répondre à ses messages (privés ou publics) directement depuis Over-Graph. Voyez dans l’exemple ci-dessous :

over-graph1Si vous gérez des pages Facebook où les publications restent actives durant plusieurs jours, voire plusieurs semaines (ce qui est mon cas), Over-Graph vous permet de voir les notifications par jour et non par publication (comme le fait Facebook) ce qui est nettement plus pratique.

On peut aussi gérer ses messages privés directement depuis Over-Graph et ça, notamment pour les Inbox des pages Facebook, c’est une bénédiction, en particulier si vous avez à faire du reporting concernant la messagerie de votre page !

Analyser : Des statistiques claires et efficaces

Les CM savent de quoi je parle. Les statistiques proposées par les réseaux sociaux sont généralement lourdes et manquent cruellement de clarté.

Sur Over-Graph, le nom des données est claire et va vous permettre de faire un reporting plus simple des analytics. On se concentre sur les informations utiles dans une période donnée :

Fans/Followers, Pourcentage d’augmentation, Contenus publiés, Portée, Taux d’engagement, mentions, etc… Avec ces données, tout devient plus clair ! Et puis, avoir accès à des analytics pour Instagram, ça change la vie !

Abonnements et business model

Over-Graph existe depuis déjà presque deux ans et a annoncé récemment passé en version payante (ce qui est somme toute assez logique pour un produit aussi complet). Comment ça se passe du coup ? Ce n’est pas vraiment payant. Enfin pas complètement !

Over-Graph fonctionne désormais par abonnement. Il existe des abonnements payants et gratuits.  Certaines actions effectuées sur Over-Graph consomment des Crédits OG et chaque type de compte dispose sa propre réservé de crédits.

Le visuel ci-dessous récapitule les formules d’abonnement :

OG

En bref, tant que vous ne dépassez pas les crédits du compte « Rookie », vous ne paierez rien. Mais si vous épuisez votre limite, c’est que vous avez probablement un usage très régulier d’Over-Graph et donc la formule Manager est faite pour vous ! Un système juste et efficace.

D’ailleurs, à l’inscription, vous bénéficiez d’un cycle d’un mois « Master » avec du crédit illimité ! Idéal pour faire une bonne idée d’Over-Graph et en découvrir toutes les facettes.

Pour en savoir plus sur les abonnements Over-Graph, cliquez ici.

En tout cas, cet outil est prometteur pour les CM et je compte bien pousser mon utilisation d’Over-Graph plus avant !

Alors, filez vous inscrire sur Over-Graph.

Aller sur Ello, oui ou non ?

C’est le dernier réseau social à la mode. Régulièrement un petit nouveau émerge et les CM et adeptes des nouvelles technologies s’y ruent comme un seul homme… pour mieux le critiquer. Si vous ne connaissez pas Ello, je vous invite à lire cet article qui le présente dans les détails sur le Blog du Modérateur.

Sur le papier, Ello est alléchant. Ce réseau social se veut anti-Facebook. Tel un parti politique du tournant du 20è siècle, Ello affiche fièrement son manifeste sur sa page d’accueil. On nous y dit que « notre » réseau social (Facebook donc) appartient aux publicitaires où toute notre activité est enregistrée et analysée pour vendre de la publicité. C’est loin d’être faux. Et pour achever de nous convaincre, le manifeste se termine par cette seule phrase : « You are not a product » (Vous n’êtes pas un produit).

You Are Not A Product

Et là, réaction humaine tout à fait normale, on veut s’inscrire pour voir si l’herbe est vraiment plus verte chez Ello. Mais comme ils sont malins, le réseau marche sur invitation pour rentrer. Bon, ce n’est pas très dur d’en avoir une.

Une fois le précieux sésame en poche, on remplit brièvement son profil et on se balade sur Ello. J’ai eu l’impression d’être sur Twitter mais en moins bruyant. Finalement, la seule fonction qui distingue Ello de ses concurrents à l’heure actuelle, est la séparation de la liste d’abonnements en deux parties :

– Friends : pour vos amis et connaissances.

– Noise : pour le reste !

Et il faut admettre que c’est une grande idée. J’adore suivre des pages, des blogs ou même des gens que je ne connais pas sur les réseaux sociaux. Mais quand leurs publications masquent celles de mes amis ou de ma famille, ça m’arrange pas. Là, quand on s’abonne à quelqu’un, on choisit simplement si on le met dans Noise ou dans Friends. Ça me plait.

L’autre avantage qui plaît est la possibilité d’utiliser un pseudo et de ne pas être obligé de mettre son vrai nom. Apparement, ça intéresserait beaucoup la communauté LGBT.

Oui mais…

screen-ello

Passé l’effet d’annonce, les gens se sont rendus compte que peut-être Ello n’était pas la solution miracle contre Facebook. Certains se sont insurgés en découvrant que le code source n’était pas libre et qu’Ello était un vilain réseau social propriétaire qui avait reçu de l’argent de la part d’un fond d’investissement. Sérieusement ? Sans déconner ? Oui, le web est propriétaire. C’est pour ça qu’il fonctionne. On vit dans un internet financé par la publicité et des gens qui paient pour utiliser un service. Je ne vois pas en quoi c’est choquant.

Pour vous écrire cet article, j’utilise mon blog WordPress. Oui, WordPress est libre et gratuit. Mais c’est développé par une entreprise qui en fait son beurre. Des gens développent des extensions et des thèmes payants. Je ne vois pas le problème. Vous êtes payés pour votre travail. Les gars d’Ello veulent faire un réseau social sans pub. Mais il faut bien vivre, d’où les fonds privés reçus. Et si le site marche, il ne pourra vivre qu’en gagnant de l’argent. Si ça ne passe pas par la pub, ce sera via des options payantes, des comptes premium, etc… C’est comme ça que le web marche en 2014 bordel.

 

Comme le dit très bien ce tweet de @SylvainPaley, ne faites pas semblant. Vous lirez sûrement ces lignes depuis un OS propriétaire ou depuis votre smartphone en buvant un café Nespresso en étant bien dans vos baskets Nike ou Adidas.

Il y a aussi pas mal de gens qui critiquent le système sur invitation pour intégrer le site. Oui enfin, ce n’est déjà pas très dur d’en avoir une (demandez moi si vous voulez vraiment) et en plus, peut-on reprocher aux créateurs de vouloir profiter de l’effet de rareté pour développer l’attrait pour leur produit ? Non. Ils sont juste bons en marketing.

Pourquoi tester Ello

La réponse est simple. Faites-vous une idée par vous même. Lire un article n’est pas assez. Si vous aimez les réseaux sociaux et à fortiori si vous travaillez dans le web ou dans la communication, essayez Ello. Comme ça si le réseau marche, vous pourrez avoir la satisfaction d’avoir été un de ses premiers utilisateurs. Et si ça se casse la gueule, vous ne mourrez pas con en regrettant de ne même pas y avoir jeté un œil.

Alors arrêtez de râler, testez, faites-vous une idée et après vous aurez le droit de critiquer ou de faire les louanges d’Ello. (Notez que ça marche pour à peu près tout dans la vie).

Ello a une promesse intéressante et des bonnes idées. Il ne reste plus qu’à attendre de voir comment ça évolue.

Pour aller plus loin :

Retrouvez moi sur Ello

Les raccourcis claviers et autres astuces pour Ello

A lire : Ello Goodbye

A lire : I don’t care about Ello

A lire : No, I am not interested in joining your proprietary social network

Gérer les multi-comptes Instagram sur Android

Instagram c’est bien. C’est même carrément cool pour découvrir de belles photos. Mais le gros point noir d’Instagram, c’est que depuis le rachat par Facebook en 2012, on dirait que les développeurs ont eu la flemme de faire évoluer l’application. A part une refonte graphique et quelques fonctions de retouche supplémentaires, il n’y a pas eu grand chose. En tant que Community Manager, j’attends depuis longtemps une gestion du multi-comptes dans l’application Instagram officielle.

Du fait des limitations de l’API Instagram, il est impossible techniquement de publier une photo sur Instagram depuis une appli tierce. Mais en attendant l’arrivée de cette fonctionnalité qui, je l’espère devrait être développée, je suis tombé sur une solution maison qui permet de le faire très bien avec un peu de bidouille. Cette solution ne fonctionne que sur Android. Si vous utilisez un appareil iOS, renseignez vous sur Hipstamatic qui permet de le faire (A lire : Publier sur deux comptes Instagram avec un seul iPhone).

Gérer deux comptes Instagram depuis un seul appareil Android

instagram-android

Pour utiliser cette technique, vous devez autoriser l’installation d’applications provenant d’autres sources que le Google Play sur votre appareil. En effet, il y a un monde entier d’applications en dehors du Google Play sur Android ! Le système étant bien plus ouvert que ses concurrents, vous pouvez récupérer un fichier d’installation sur Internet et l’avoir sur votre téléphone (les fameux fichiers .apk).

Pour autoriser l’installation, rendez-vous dans la partie « Sécurité » de vos paramètres et cochez la case Sources Inconnues. Le chemin peut varier selon votre surcouche constructeur. Si vous ne trouvez pas, ce n’est pas grave. Votre appareil vous le proposera automatiquement au moment de l’installation.

Télécharger et installer Instwogram

L’application que nous allons utilisés s’appelle Instwogram. Il s’agit tout bêtement d’un clone de l’application Instagram. Graphiquement, c’est la même chose. Les fonctions sont les mêmes. Seules les icônes changent notamment dans la barre de notification pour vous permettre de savoir si vous êtes sur Instagram ou Instwogram. Avoir les deux applis revient simplement à utiliser deux fois Instagram en même temps ce qui va nous permettre de gérer 2 comptes !

Pour télécharger Instwogram, rendez-vous sur ce site depuis votre appareil Android et récupérez la dernière version dans la zone « INSTWOGRAM UPDATES ». Une fois le téléchargement terminé, sélectionnez le fichier d’installation (depuis l’app « Téléchargements » ou directement dans la zone de notification).

Si vous n’avez pas activer l’installation depuis des sources inconnues, votre appareil va vous avertir des risques de sécurité et vous proposera de vous rendre dans les paramètres pour le faire. Une fois cet étape terminée, revenez à l’installation. Acceptez les autorisations demandées par l’application (ce sont les mêmes que pour Instagram).

L’installation achevée, lancez Instwogram. Vous pouvez alors vous connecter à une compte Instagram ou même créer un compte. Hormis cette page, l’application est exactement la même qu’Instagram !

Pour différencier les deux applications, voici les différentes icônes :

instagram-multi-account-android

instagram-instwogram

Voilà ! Vous pouvez désormais gérer simplement 2 comptes Instagram en totalité sur votre Android ! Si vous avez un téléphone et une tablette, vous pouvez même gérer 4 comptes.

Notez que l’application étant un clone, vous pouvez rencontrer quelques bugs (je n’ai pas eu de problèmes de mon côté mais ça peut arriver). Les utilisateurs recommandent un redémarrage de l’appareil en cas de problème. Si l’application devient instable, n’hésitez pas à vous renseigner sur le forum officiel pour voir s’il n’y a pas une mise à jour à faire. Vu que vous ne passez pas par le Google Play, pour mettre à jour l’application, il suffira de télécharger le nouveau fichier d’installation .apk qui remplacera l’ancien !

Liens :

Télécharger Instwogram

Source de l’article

Coffitivity : plus productif dans un café ? Simulez-en l’ambiance

Il y a beaucoup de gens qui se sentent à l’aise pour travailler dans un café. On n’est pas forcément à l’aise dans une atmosphère feutrée de bureau où personne n’ose briser le silence en toussant mais ce n’est pas vraiment agréable d’être dans un open-space avec 3 personnes différentes au téléphone autour de soit.

Travailler dans un café offre une bonne alternative. Je ne l’ai pas beaucoup fais en tant que freelance (probablement par flemme, mais ce n’est pas le sujet) mais à chaque fois j’ai trouvé l’expérience agréable et l’efficacité au rendez-vous. Une question bête se pose alors. Comment reproduire l’ambiance du café pour travailler n’importe où ?

Continue reading

HaikuDeck : la solution pour de belles présentations

Aujourd’hui, à l’heure où le web est en ébullition après la levée de fonds de Bunkr, le « PowerPoint Killer« , je voulais vous parler d’un autre outil gratuit pour créer des présentations en ligne.

Développé par une start-up de Seattle, HaikuDeck n’a pas l’ambition d’être un PowerPoint Killer. Bien au contraire. Cet outil s’affranchit des codes de la présentation, codes imposés par des décennies de PowerPoint, pour nous encourager à faire des présentations simples et épurés. A l’usage, c’est franchement agréable. En vidéo, ça donne ça :

Meet Haiku Deck from Haiku Deck on Vimeo.

Continue reading

Copyright © 2017 Le blog de Donatien Lambert

Theme by Anders NorenUp ↑